RETOURNER AUX INSPIRATIONS

Very Péri,
le symbolisme du violet

Décrit comme un bleu pervenche doté d'une pointe de rouge, le Very Péri apparaît à l'oeil comme un violet intense. Comme toutes les couleurs, le violet possède un symbolisme particulier, lié à son histoire.

Le violet est une couleur très rare à l’état naturel. On pourrait même dire qu’il est inexistant, d’où sa tardive utilisation dans l’histoire. En effet, ce n’est qu’à partir de la découverte de la mauvéine, un colorant violet synthétique, que son utilisation a pu se répandre et se populariser dans le monde entier. La déclaration du Very Péri comme couleur de l'année 2022 est l'occasion de s'interroger sur l'histoire incroyable et la symbolique du violet !

 

L’obtention du violet au Moyen Age et à la Renaissance

Au Moyen Age et durant la Renaissance, il était produit par le mélange de bleus ou de rouges d’où sa faible présence dans l’art pictural. Pour teindre les matières textiles, on utilisait en revanche les jus du chou rouge qui donnait un violet-mauve et de la myrtille pour obtenir une teinte d’un bleu-violacé.

Il était également possible de recourir au carmin. Ce pigment était extrait d’un insecte, la cochenille et avait une teinte d’un rouge profond. Il fallait donc le traiter d’une certaine façon pour obtenir du violet. La plupart du temps, le violet était cependant produit à partir du mucus d’un mollusque, le Murex, que l’on trouvait dans la région de Tyr. La substance que l’on pouvait en tirer était un pourpre soutenu.Toutefois, il fallait de nombreux coquillages pour sa production d’où son prix élevé.

C’est sans doute cette rareté du pigment violet à l’état naturel qui en fît une couleur royale et impériale.

Découverte du violet de synthèse

Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que le violet de synthèse est découvert. Fait original, cette découverte a été produite par erreur. Autrement dit, William Henri Perkin, son inventeur n’était pas du tout à la recherche de la synthétisation du violet. Son objectif était tout autre ! Il s’agissait en effet de trouver un remède contre le paludisme. Pour ce faire, il souhaitait synthétiser la quinine dont l’extraction naturelle était onéreuse. Or ces expériences menées dont son petit laboratoire londonien restent infructueuses. En revanche, il obtient un précipité violet soutenu et lorsqu’il y plonge un morceau de textile, il se rend compte que le liquide est colorant. Il vient alors d’intenter le tout premier colorant de synthèse, la mauvéine, qui lui permet d’obtenir une teinte mauve. 

 

Symbolisme de la couleur

« Tout est régi par le code non écrit de la couleur », Michel Pastoureau, historien de l’art et spécialiste de la couleur

 

Par cette affirmation, Michel Pastoureau cherche à nous faire comprendre que la couleur est bien plus importante que nous ne le pensons. Non seulement, elle habite notre quotidien (mode, décoration, art, publicité, produits de consommation, …) mais en plus, elle possède une influence sur nous. En effet, la couleur est un élément auquel nous sommes extrêmement sensibles. Elle possède ainsi un impact émotionnel et psychologique fort sur tous les individus.

Les artistes et les peintres sont d’ailleurs les personnes qui conçoivent le mieux cet intérêt et cette importance de la couleur. Nombreux sont ceux d’entre eux qui se sont évertué à retranscrire l’émotion ressentie face aux couleurs de la nature et de leur quotidien sur la toile. Le peintre Henri Matisse disait même, avec beaucoup de poésie :

« Laissons venir la couleur en nous en laissant la couleur nous remuer et toucher la profondeur de notre âme. Elle nous émeut. Elle nous met en mouvement et nous fait entrer dans la joie la plus pure. Laissez la couleur venir en nous, c'est se laisser emplir par la vie »

 

Importance de la couleur pour l’être humain

Grâce aux neurosciences, on s’est aperçu que lorsque l’œil humain perçoit une couleur, différentes zones de son cerveau s’illuminent plus ou moins selon la teinte captée par le regard. On a alors remarqué que les couleurs pouvaient avoir des fonctions différentes : par exemple si le vert favorise la lecture, le bleu invite à la contemplation.

Par ailleurs, chaque individu semble s’approprier des couleurs qui lui sont propres. Celles-ci ressortent naturellement de ses tenues vestimentaires. Il aura tendance à porter des couleurs dans lequel il se sent en sécurité, comme si la couleur faisait partie de son identité. En effet, le choix des couleurs que nous portons sont le fruit de notre éducation, de nos habitudes et de nos sensations.

La couleur s’exprime alors comme un besoin auquel nous devons répondre pour nous sentir intègre dans tout notre être. Ainsi, nous devrions davantage nous écouter plutôt que de suivre aveuglément la mode ! Selon Jean-Gabriel Causse :

« Sion a peur de la faute de goût c'est parce qu'on se met dans le cerveau des autres alors qu'il faut se mettre dans son propre cerveau. Chacun a son parcours par rapport à la couleur, il y a des couleurs qui vous font du bien par votre éducation, par vos expériences. Il faut écouter votre cerveau. Vous avez une petite voix intérieure, un petit ange gardien qui vous dit« cette couleur vous va bien ». Si une couleur vous va bien, vous rayonnerez dedans. Et ce sera beau chez vous. »

 

 

Symbolisme du violet

En occident, le violet est souvent associé à la royauté et à la noblesse et ce depuis l’Antiquité et le Moyen Age, du fait de la rareté et du coût de sa production. C’était donc une couleur symbole d’autorité.

Il a aussi été perçu longtemps comme une couleur de deuil, assimilée au noir. En effet, dans les temps anciens, les individus, qui avaient bien plus l’habitude de marquer leur deuil par des tenues vestimentaires, passaient généralement d’une tenue noire à une tenue violette pour signifier la fin de leur deuil. Durant cette période, le violet avait également d’autres significations : pénitence, tristesse ou même fourberie !

Situé à la limite du spectre lumineux, le violet est perçu aujourd’hui comme la couleur du non-conformisme ainsi que de la créativité et de l’imagination. Ainsi, animer son intérieur par une décoration violette peut stimuler l’inventivité et l’imagination

 

Plus le violet tire sur le rouge, plus il appelle à une création énergique et spontanée. Au contraire, en tirant davantage sur le bleu, comme le Very Péri, il pousse plutôt à une création méditative et contemplative. On a alors tendance à en dire qu’il est une couleur spirituelle. Il a alors des vertus calmantes tandis qu’un violet rouge tendra plutôt à stimuler et exalter.Le violet est également synonyme de magie et de surnaturel, certainement à cause de son caractère intriguant et rare. On parle ainsi de « contes violets » pour signaler les histoires extravagantes qui paraissent invraisemblables.

Dans plusieurs films de Walt Disney, le violet est d’ailleurs très souvent associé aux personnages maléfiques, que l’on pense à Maléfique dans La Belle aux bois dormants, la mère adoptive de Cendrillon ou encore Yzma dans Kuzco. Il s'agit de nuances de violet très sombres, tirant sur le rouge.

 

Conclusion

 

Existant sous formes de colorants oscillants entre le bleu et le rouge, mais jamais véritablement violets, le violet est donc apparu grâce à Perkin à la fin du XIXe siècle grâce à son invention du premier colorant synthétisé. Couleur intrigante, situé à l’extrémité du spectre lumineux, le violet évoque la réflexion et la créativité de son aspect le plus méditatif et spirituel à son caractère le plus engagé et spontané.

Envie d'en savoir plus sur le Very Péri ? Découvrez notre focus !